La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

Publié le par Jean-Claude Drion

Je vais essayer d'expliquer ce sujet qui peut paraitre rébarbatif quand on débute avec un réseau Numérique (DIGITAL).

D'abord on entend parler de CVs : qu'est-ce que cela ? : c'est une définition en langue anglaise : Concurrent Versions system qui en clair est un logiciel de gestion de versions qui permet de stocker un ensemble de fichiers en conservant la chronologie de toutes les modifications qui ont été effectuées dessus.

Bien... quand on a écrit cela et alors ?

En français on  peut traduire cela en Variable de Configuration ? Donc des éléments variables que nous pouvons modifier dans les décodeurs de nos matériels et… en particulier le matériel roulant.

Si vous voulez aller plus loin dans l'explication de ces définitions vous pouvez chercher sur le net par exemple sur ce site

Et encore le site Espace Rail

Je vous conseille vivement d'aller voir sur le site d'Eric Limousin (lien ci-dessus) qui à fait un gros travail d'explications très pédagogiques sur ces sujets.

Aussi sur gogol vous trouverez beaucoup d’excellents sites...

Egalement dans les revues spécialisées comme les hors-séries de Loco revue sur le thème du Numérique. (le dernier doit être le n°37 de mémoire)

On ne va pas rentrer dans le détail ici puisque cela est déjà fait. Il s'agit seulement de vous aider réaliser les quelques CV indispensables au bon fonctionnement de vos matériels roulant.

On va passer rapidement le cas des décodeurs de fonctions qui sont généralement installés dans les matériels remorqués soit pour allumer des feux de fin de convoi, les éclairages des voitures voyageurs ou bien les attelages électriques.

Là il suffit d'installer le matériel selon les schémas fournis et d'agir sur les fonctions déjà encodées en usine par les fabricants.

Par contre pour les décodeurs des locomotives c'est un peu plus compliqué car les valeurs d'usine ne sont pas forcément adaptées aux moteurs de nos machines.

Alors deux cas peuvent se présenter :

Le plus simple c'est une locomotive déjà équipée d'un décodeur chez le fabricant de celle-ci : il se peut que ce dernier ait demandé au fabricant de décodeur ou lui même d'encoder différemment ces variables et que cela fonctionne plus ou moins bien, mais de toutes façon il restera un variable à modifier appelée CV1 c'est ce qu'on appelle l'adresse principale de la locomotive et on ne peut pas faire fonctionner plusieurs locomotives avec la même adresse sur un réseau.

Or toutes les locomotives sont encodées en usine avec l'adresse 3 sur la CV1 il est donc indispensable de modifier celle-là ou encore mieux les CV17 & 18 qui sont celles concernant l'adresse principale longue.

Pour mon réseau j'ai choisi de prendre les 4 premiers chiffres du matricule de la loco ainsi ma BB 67038 aura l'adresse 6703.

Ce qui m’évite de chercher dans des listes...pour les vapeurs c'est un plus compliqué ainsi une 140 C180 à l'adresse 1418 alors que la 140 C231 à l'adresse 1402.

Cette programmation est possible à réaliser avec votre centrale Numérique.

Vous trouverez comment faire pour une Multimaus de chez ROCO ou une ECoS sur ce blog dans l'onglet DCC (en haut de la page), ou dans la notice de votre matériel.

Pour les autres variables : toutes les centrales ne sont pas capables de lire et les modifier.

Donc on peut dans ce cas utiliser un petit appareil (qui existe depuis de nombreuses années) dénommé SPROG que vous pouvez acquérir par exemple chez Boutique Train  ICI

Il existe 2 versions l'une plus élaborée SPROG 3 qui permet de se substituer à une centrale et donc d'alimenter un réseau Via le logiciel Décoder Pro avec une intensité  de 2,5 A

Et aussi une version Sprog II v3 qui est limitée à 1A mais grandement suffisante pour faire de la programmation des CV.

C'est très facile à installer voici une image des branchement (les J et K que j'ai représenté ne sont pas obligatoirement dans cette position, c'est juste une indication)

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

Étant à cheval sur 2 sites je souhaitais faire la programmation sur mon 2ème site.

Ainsi avec mon PC, une voie de programmation, un petit banc d'essai et le boitier SPROG, j'ai équipé ma voie et le banc de fiches bananes femelles afin de pouvoir zapper de l'un à l'autre. mais on pourrait très bien améliorer ceci avec un système avec  inverseur.

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire
La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

On peut voir également un raccordement d'essais avec des pinces crocodile (mais beaucoup moins confortable)

 

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

Ce qui donne un poste de travail comme ceci

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire
La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

Une fois installés il nous faut revenir en arrière.

Soit vous utilisez votre centrale et dans ce cas on passe ce qui suit et on se retrouve plus loin.

Soit on utilise le petit boitier ci-dessus et dans ce cas il va falloir aller recharger outre les pilotes également des logiciels pour pouvoir l'utiliser (ceux-ci sont gratuits)

Le plus connu est DecodeurPro que l'on peut obtenir sur le site de JMRI ICI

Ce dernier à toutes les fonctions et explications consultables et téléchargeables sur le même site.

Le deuxième (1) que j’utilise (qui aurait ma préférence pour la simplicité) moIns complet que DecoderPro, mais suffisant (a mon point de vue) pour la programmation des CVs.

Par contre au niveau des impressions DecoderPro est plus complet, après chacun voit selon ses besoins.

(1) Cette application est centreDCC visible ICI

Voici qq exemple d'écrans ici : une 231 E Roco sonorisée par le fabricant avec un décodeur Zimo MX645

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

On voit ci dessus une loco qui lancée sur la voie de programmation avec les feux AV la fonction F1 (son vapeur) et lancée à 117km/h soit 92 % de la vitesse maxi programmée ne consomme que 230mA (en la retenant légèrement avec la main et 160mA autrement)

une autre locomotive une 030 DRG Fleischmann (équpée d'un décodeur Lenz Standard +) avec une consommation bien supérieure sans mettre la main

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

Donc bien entendu tout ceci n'est qu'une valeur indicative qui en tient pas compte du matériel remorqué derrière qui peut être conséquent sur certains réseaux et voire aussi les pentes.

quand je programme les plages des vitesses CV 67 à 94 je prends une courbe linéaire comme ceci (ici une BB 67000 H/J équipée d'un décodeur Lenz Standard +)

Voir les valeurs décimales ou Bit sur le tableaux Excel de la BB 67038 à la fin de l'article, j'ai mis les mêmes valeurs pour toutes mes locos.

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

Concernant les valeurs d’accélération et de ralentissement alors là c'est un peu plus "empirique" : il faut faire des essais car d'une loco à l'autre il peut y avoir des écarts très importants !

Par exemple si on revient à la 231 E Chapelon on voit les valeurs de la temporisation entre chaque pas de vitesse et la valeur des CV dans la colonne de droite.Et après essais ces valeurs vont bien et toujours synchronisées avec les sons.

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

On peut voir des différences avec les valeurs d'usine sur ces derniers paramètres par exemple sur le tableau suivant les chiffres en bleu l'encodage d'usine du fabricant (attention les colonnes Bit à droite : si vous prenez la dénomination Lenz ? il conviendra de remplacer le Bit 0 par 1 et ainsi de suite et le 7 devient 8).

 

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

Exemple des combinaisons de la CV29

Tableau Fichier Word (texte) à télécharger ou image

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire
La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire
La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire
La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

Je n'ai pas représenté (bien que j'aurai put les lire sans les touchers ) ce sont les CV après la 287 n'en n'ayant pas besoin pour l'instant par exemple celles qui sont équipées de ZimoSound les CV visibles à l'écran vont jusqu’à la CV 507 dont toutes les CV des sons figurant dans les plages 275 à 420

Pour finir voici une de mes fiches locomotives sous format Word

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

Depuis que j'ai fait ce sujet comme j'utilise le logiciel RRTC pour la gestion de mon réseau, j'ai modifié les valeurs de CV pour que la courbe d'accélération soit plus réaliste comme ceci.

La programmation de Variable de Configuration (CVs) en DIGITAL (Numérique) pour le modélisme férroviaire

Donc par exemple sur cet Autorail X73611 j'ai réglé les valeurs suivantes :

pour une vitesse maxi de 126km/h CV5 = 190

pour la vitesse mini (un quart de la maxi) CV6 = 50

les compensation de freinage sont faites avec le logiciel je n'ai donc pas modifié les valeurs d'usine dans les CV et grace à RRTC les arrêts se font environ 5mm avant ou après la balise que j'ai fixé.

Par contre pour RRTC j'ai mis les CVs 3 (ou 1 pour les ESU), 4 et 5 = 0

(dernière mise à jour du sujet le 18 mars 2021)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article