Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

Publié le par Jean-Claude Drion

Il y a longtemps que je n'ai pas posté sur ce sujet car la grosse partie de mes "travaux" ont été sur la programmation sur le logiciel d’exploitation du réseau (RRTC).

Donc dans un premier temps j’ai supprimé des cantons (en majeure partie en gare cachée : N-1) pour créer virtuellement des contacts sur les cantons rattachés.

D’ailleurs si j’avais fait cette démarche plus tôt j’aurai pu économiser au moins deux voire trois modules électroniques de détection occupation (rétro signalisation) d'un montant : entre 100 et 150€.

Voici donc le nouveau schéma du TCO :

 

Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

Le nouveau Dispatcher :

Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

Ensuite je me suis lancé dans le décor de la partie centrale niveau N (zéro) à gauche de la gare principale « Basseville »

A commencer par le moulage des rochers avec les moules Woodland références C1231, C1232, C1233, C1237, C1241, C1243

Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

J'ai découpé le tour des moules et même séparé certains pour donner d'autre formes (voir les courber pour mieux épouser le support) je les ai collé avec de la colle Rubson et la pompe (pour les gros) et pour les petits avec de la colle Méga Strong, il faut maintenir pendant de séchage, soit avec un poids ou des mini serre joints...

Sinon on peut également les mouler en place (comme je l’avais fait sur ma montagne) mais ceci doit être fait au moment de la réalisation de l’ensemble car sinon après coup c’est assez difficile d’aller poser les moules avec le plâtre plus ou moins liquide !!!

Pour cela j'utilise du "plâtre résine" Gédeo de chez Pebeo (on en trouve dans tous les (magasins d'arts graphiques) l'avantage outre la solidité donnée à ce produit grâce à la résine (donc ne casse pas au démoulage) c'est que la finesse des grains permet une précision extrême du moulage.

Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

Pour boucher les jours autour des moulages : j'ai comblé avec de l'enduit en poudre (délayé dans un mélange d'eau et 10% colle à bois) étalé avec une petite spatule (attention de ne pas trop en mettre car c'est du béton ensuite) dans la foulée je repasse un pinceau autour (avant le séchage de l'enduit) pour estomper les marquages de la spatule.

Ensuite les premiers jus de peinture ont été obtenues avec un mélange (d'acryliques) marron clair, ocre, légère touche de Kaki et gris et...beaucoup d'eau …en 3 passes successives et en modifiant les dosages (faire des essais    ) et il faut passer un pinceau sec à chaque touche pour estomper les contours...et aussi la peinture de fond avant la pose de la végétation.

CLIQUER SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR

Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

Les premiers essais de végétation sur le fond de « Basseville » suite aux travaux de janvier…

Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

J’ai fait l’inventaire du matériel de décors (j'ai oublié la caisse avec les boites de Zeechium) pour faire le point des achats à faire.

Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

Préparatif des arbres (flocage du Zeechium) pour cela j’utilise de la colle en bombe (se mettre dans un local aéré) dans l’atelier au RC et ensuite je saupoudre des flocages (feuilles) que j’ai mélangées au préalable dans un récipient, et séchage sur des chutes de mousse rigides…

Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

ATTENTION le Zeechium c'est fragile (au passage j'en ai cassé 3) que j'ai dut refaire !

Ainsi j'ai tenté une expérience :

Pour les troncs assez gros, j'ai évidé ceux-ci avec un forêt de 0,5 mm et j'ai introduit un fil électrique rigide de même diamètre (en enlevant la gaine plastique) , voici le matériel.

Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

Et j’ai continué mes plantations...

Construction du réseau 3ème partie (suite-4)
Construction du réseau 3ème partie (suite-4)

A suivre…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article